28 Oct 2021, 02:55

Visiter Périgueux : les choses à savoir

Hotel321.com

Admin Chaîne

10 Messages

le : 24/03/2014

Visiter Périgueux

 

Si vous passez vos vacances en Aquitaine, découvrez Périgueux, l'une des principales villes de Dordogne

 

Après la période hostile de la guerre de Cent Ans, Périgueux s’embellit de ce style italianisant. La quantité de pierre des carrières voisines alimente les chantiers. Les marchands affichent leur richesse et leur pouvoir en bâtissant des tours imposantes et dominantes. Les hôtels particuliers des familles Abzac de Ladouze et de Sallegourde témoignent de cette période.

 

Une ville remodelée à la Renaissance

 

Durant les règnes de François Ier et d’Henri II, les façades s’ornent de décors sculptés, les fenêtres s’élargissent, les escaliers de plan carré à vide central relient les étages dans des demeures plus confortables que celles connues au cours des siècles précédents. A Périgueux, les exemples sont nombreux et ont tous leurs particularités.

 

Pour n’en citer que quelques uns :

 

-La maison Estignard

Elle surprend par sa façade richement ornée le long de la rue Limogeanne. Une porte au tympan frappé d’une salamandre et d’un pélican mène vers un escalier en vis. 

 

-La maison de Lajoubertie

Elle se fait discrète dans la rue de la Sagesse. Le morceau de bravoure de l’architecture du XVIème attend le visiteur derrière la porte. Un large escalier à plan carré mène au premier étage de la demeure. Très rapidement le regard s’élève vers les caissons sculptés, les colonnes ornées de végétaux et de têtes d’animaux… 

 

-Le logis Gamenson

C'est une élégante demeure en fonds de cour rue de la Constitution. Son imposante tour d’escalier relie deux corps de bâtiments plus anciens. On y retrouve des bâtons écôtés sous une fenêtre : éléments d’architecture de la Renaissance relativement rares en Périgord.

 

Les guerres de religions mettent un terme à cette quiétude. La colère des Protestants fait trembler « Périgueux la Catholique ». Les attaques sont sans pitié et laissent des blessures profondes dans toute la ville. L’Eglise de la Cité (alors cathédrale) perd 2 de ses 4 coupoles, le château Barrière est incendié et l’église Saint-Front perd à tout jamais les reliques tant vénérées de Saint Front.

 

Plus d'infos sur les locations de vacances en Dordogne

 

Plus d'infos sur les hotels en Dordogne

 

Plus d'infos sur les campings en Dordogne

 
 
Vous souhaitez élargir votre séjour touristique? Visitez l'Aquitaine.
 

Vidéo des châteaux de Dordogne :

 

Visiter LA CATHEDRALE SAINT-FRONT, monument emblématique de Périgueux

 

Le tombeau de Saint Front favorise la construction d’un monastère. Construite sur un coteau dominant la rivière Isle, la cathédrale Saint-Front impose sa silhouette dans le paysage urbain. Elle se compose de 2 édifices construits à des périodes différentes : église dite latine et église d’inspiration byzantine reliées par le clocher haut de 60 mètres.

 

L’église latine fait suite à deux édifices antérieurs : l’un de l’époque mérovingienne construit par l’évêque Chronope, l’autre de la période carolingienne. En partie en bois, cette église latine a brûlé lors d’un incendie en 1120. Cette partie est aujourd’hui à ciel ouvert tout en étant une des deux entrées de la cathédrale.

 

L’Eglise surmontée de 5 coupoles date du XIIème siècle. Ce plan en croix grecque (ou centré) est relativement rare en France. Aujourd’hui, c’est cette partie qui demeure la plus imposante.

 

A partir de 1852, Paul Abadie entreprend les travaux de reconstruction. Il détruit alors, une partie des bâtiments du monastère : dortoirs, réfectoire…

 

Au début des années 1870, il remporte le concours pour la construction du Sacré-Cœur et s’inspire de la cathédrale Saint-Front pour l’édifice parisien, ce qui explique la ressemblance entre les 2 édifices.

 

A l’intérieur, on peut admirer un remarquable retable en bois de style baroque dédié à la Vierge Marie. L’imposant lustre central a illuminé le mariage de Napoléon III et Eugénie de Montijo en 1853 à Notre Dame de Paris.

 

Située sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Cathédrale a été classée à ce titre au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1998.

 

Remerciements à l'Office du Tourisme de Périgueux : www.tourisme-perigueux.fr